Règlement d'utilisation du circuit

Le circuit n’est ouvert qu’aux Karts catégorie A. Le circuit n'est pas homologué pour les Superkarts 250 cm3. Les karts catégorie B ne sont pas autorisés.

Les karts doivent être conformes aux règlements FFSA. Ils doivent en particulier être munis des équipements de sécurité nécessaires : spoiler avant, pontons latéraux, pare-choc arrière avec barre anti-encastrement, double câble de commande pour les freins mécaniques, durit aviation et câble de sécurité pour les freins hydrauliques, protège-chaîne. La protection des roues arrières est fortement recommandée (art. 5.2 du RTN et article 3 du RSN).

Les karts doivent être strictement conformes à la réglementation sur le bruit (article 27 du RSN)), ils doivent être équipés d’un silencieux d’admission (boite à air) et d’un d’échappement conforme et en état (en particulier laine de verre en état) et du silencieux réglementaire. La ligne d'échappement doit être étanche.

Pour pouvoir prendre la piste il faut obligatoirement être personnellement titulaire d’une licence FFSA adaptée (licence karting entraînement ou compétition) en cours de validité. Il faut impérativement la présenter au responsable de permanence avant de rouler. Un droit de piste sera demandé aux pilotes non licenciés dans une AS d'Auvergne et aux licenciés d'une ASA Auvergne n'ayant pas réglé le droit de Ligue. Le pilote doit impérativement utikiser le matériel autorisé correspondant au type de sa licence et à son âge.

Pour sa sécurité le pilote doit avoir l’équipement vestimentaire suivant : casque intégral en bon état, de taille adaptée, avec visière, attaché, combinaison une pièce en tissu ou en cuir (non flottante), gants fermés, chaussures montantes, tour de cou et protège-côtes (obligatoire pour Minikart, Minimes/Cadets, recommandé pour les autres).

Seuls les karts sont admis dans le paddock. Les véhicules et remorques doivent stationner sur le parking. l'accès des karts au parc fermé doit se faire moteur arrêté. Il est interdit de rouler au moteur avec un kart sur le parking.

Le circuit doit être utilisé dans le sens de son homologation (sens des aiguilles d’une montre). Veillez à garder votre trajectoire et à ne pas zigzaguer. Il est interdit de stationner sur le circuit, en cas de panne ranger immédiatement le kart, coté intérieur de la trajectoire. En cas de ralentissement signalez-vous aux autres pilotes en levant le bras.

L’entrée des karts sur le circuit doit se faire à partir du paddock par l’accès coté route de Feurs. Le pilote doit veiller à s’engager sans gêner les autres pilotes.

La sortie des karts du circuit doit se faire vers le paddock par la bretelle d’accès coté cabanon. Avant de ralentir et changer de trajectoire pour prendre la bretelle d’accès, le pilote doit avertir les autres pilotes en levant le bras de façon visible.

Pour des raisons de sécurité évidentes et en conformité avec la réglementation, les MiniKarts, les Minimes et les Cadets ne peuvent rouler avec les autres catégories. Des tranches horaires spécifiques pour regrouper ces catégories seront organisées, si nécessaire, par le responsable de permanence en concertation avec les pilotes.

Le nombre de Karts simultanément en piste est de 15 au maximum. En cas de pilotage trop hétérogène on pourra séparer les karts avec et sans boite de vitesse.

Le respect des horaires d’ouverture est impératif. Aucun kart ne doit rouler et aucun test de moteur ne doit se faire en dehors de ces horaires.

Gestion des déchets : la gestion des pneus usagés est de votre responsabilité, vous ne devez pas les mettre dans les poubelles. Vous devez de même conserver vos déchets ménagers non inertes.

Toute intervention mécanique impliquant des pertes de fluides, ne doit pas se faire dans le parc fermé, mais dans le parking sur un tapis absorbant.

En cas de litige entre ce règlement et les règlementation FFSA, ce sont ces dernières qui feront foi.

Le non respect de ce règlement intérieur et des réglementations sportives et techniques nationales pourra entraîner : l'arrêt immédiat, le paiement d’une amende, l’exclusion du club, voir l’engagement d’une procédure de demande de sanction auprès de la FFSA.

 

Ce règlement ne s’applique pas aux journées initiation et aux compétitions.

Révision de décembre 2014